Que faire si vous souffrez ­d’acouphènes ?

Vivre avec des acouphènes chroniques est un combat du quotidien. À cause de ces sifflements, il est en effet difficile de se concentrer sur autre chose. De nombreuses personnes en souffrent. « Acouphènes » est le terme le plus recherché sur Google, en rapport avec les problèmes auditifs. « Il y a quelques années, Lapperre a développé un traitement contre les acouphènes, nous en connaissons donc un rayon en la matière. »

Comment apparaissent les acouphènes ?

Différents facteurs déclencheurs sont à l’origine des acouphènes. Les dommages auditifs dus à une exposition aux bruits extrêmes sont la cause la plus fréquente. Dans d’autres cas, les acouphènes sont liés à une maladie, comme le syndrome de Ménière, à une perte auditive due à l’âge ou à un traumatisme crânien. Jole Stevens : « La plupart de nos clients souffrent d’acouphènes à la suite d’une perte auditive, généralement due à l’âge, ou d’un traumatisme de l’audition. Comme ils commencent à entendre moins bien, le cerveau passe en surrégime, pour tenter de compenser le manque de sons. C’est ainsi que commencent les sifflements, un son qui en réalité n’existe pas, mais que l’on entend véritablement. On pourrait le comparer à la douleur fantôme ressentie par une personne qui a perdu un membre et qui perçoit encore une douleur à cet endroit. Dans ce cas aussi, c’est le cerveau qui tente de compenser le manque d’information. »

Quelle est l’approche de Lapperre ?

Si vous souffrez d’acouphènes récurrents, adressez-vous à notre équipe d’experts en acouphènes. Cela fait déjà plus de dix ans qu’ils s’investissent dans la Tinnitus Retraining Therapy (TRT), basée sur le modèle neurophysiologique du Professeur Jastreboff, combinée à des techniques issues de la thérapie cognitivo-comportementale. Son objectif n’est pas de lutter contre les acouphènes, mais de les endiguer. L’équipe TRT est là pour mieux comprendre vos difficultés personnelles liées aux acouphènes et vous proposer une assistance sur mesure. « Notre traitement dure trois mois et se compose de trois volets », explique Jole. « D’abord on corrige la perte auditive à l’aide d’appareils auditifs. On remarque alors très souvent que les plaintes liées aux acouphènes diminuent déjà. Nous proposons aussi un accompagnement psychologique : en vous expliquant pourquoi il y a des acouphènes, pourquoi vous en souffrez, comment votre cerveau fonctionne, ... Le troisième volet du traitement, c’est la relaxation, parce que le stress et la nervosité ne font qu’aggraver les acouphènes. Nous ne proposons pas personnellement des techniques de relaxation, mais nous vous aiguillons vers d’autres disciplines - yoga, pleine conscience, psychologie, ... - où vous pourrez éventuellement trouver une aide complémentaire. »

Peut-on vivre avec ?

Le traitement proposé par Lapperre fonctionne : huit personnes sur dix ressentent un soulagement de leurs symptômes. Lapperre ne pourra malheureusement pas supprimer les acouphènes, mais faire en sorte que vous les entendiez moins souvent et/ou moins fort. « Pour la plupart des gens, les acouphènes sont une véritable souffrance, essentiellement parce qu’elles y associent une émotion négative », explique Jole. « Elles considèrent ce sifflement dans leurs oreilles comme quelque chose de menaçant, de particulièrement gênant. Et c’est logique. Mais en suivant une démarche appropriée, on peut arriver à détourner cet aspect négatif des acouphènes pour en faire quelque chose de neutre. Chaque histoire est différente, le meilleur conseil n’existe donc pas. L’avantage, c’est qu’avec notre aide, vous prenez vous-même votre problème en charge. C’est en étant acteur que vous tiendrez bon sur la durée. » Le silence absolu reste le grand ennemi des personnes souffrant d’acouphènes. À l’heure actuelle, tous les appareils auditifs Lapperre sont équipés d’un générateur de bruits blancs intégré. Dans les périodes et situations de silence, vous pouvez activer un bruit blanc qui évoque le bruit de la mer : c’est très agréable et cela entraîne votre cerveau à moins se focaliser sur vos acouphènes. Parlez-en avec votre audicien.

« Il y a quelques années, Lapperre a développé un traitement contre les acouphènes, nous en connaissons donc un rayon en la matière. »

Partagez ce magazine