Premiers secours en cas de bruit de fond

Pourquoi mes appareils auditifs ne filtrent-ils pas complètement le bruit de fond gênant ? Cette question est souvent posée à nos audiciens. Franciska Danneels, audicienne Lapperre à Itterbeek et Wetteren, y répond. « Vous devez garder à l’esprit que le bruit de fond constitue toujours un défi, même pour les personnes qui entendent normalement. »

Un appareil n’est pas une oreille

On dit souvent des tout nouveaux modèles d’appareil auditif, en particulier, que ce sont de véritables ordinateurs miniatures, qui renferment toutes sortes de gadgets électroniques. Ils vous permettent de téléphoner sans les mains et le volume s’ajuste automatiquement, entre autres. Une véritable révélation, estiment la plupart des personnes qui les portent pour la première fois. Seules les situations d’écoute complexes suscitent parfois des questions : même avec des appareils auditifs, la plupart des personnes ne parviennent pas à suivre une conversation dans un endroit où le bruit de fond est important, par exemple au restaurant. Si votre interlocuteur est trop éloigné de vous, vous ne le comprenez pas non plus parfaitement. Franciska Danneels : « Un appareil auditif est et reste un accessoire qui amplifie les sons, quelle que soit la source de ceux-ci. Il ne peut donc en aucun cas être comparé avec une oreille, qui interagit de manière très sophistiquée avec le cerveau afin de nous faire tout comprendre correctement. Il est vrai que les appareils auditifs ne filtrent pas parfaitement le bruit de fond. Vous devez garder à l’esprit que le bruit de fond constitue toujours un défi, même pour les personnes qui entendent normalement.

Tout l’art consiste à compenser

Selon Franciska, les appareils auditifs ne filtreront pas complètement le bruit de fond dans un avenir proche, bien qu’elle constate que la technologie évolue très vite ces dernières années. « Les appareils auditifs les plus récents disposent de différents programmes. Ils sélectionnent automatiquement celui qui convient le mieux et utilisent les réglages les plus adaptés, en fonction de la situation dans laquelle vous vous trouvez. Si vous êtes au calme chez vous, par exemple, tous les bruits sont amplifiés. En revanche, si vous vous trouvez dans un endroit où il y a beaucoup d’animation, ils se focalisent automatiquement sur votre interlocuteur, afin que vous puissiez l’entendre au mieux. » Mais vous pouvez leur donner un coup de pouce, en évitant autant que possible les situations où le bruit de fond est important, conseille Franciska. « Si vous pouvez choisir votre place au restaurant, préférez un coin calme et une petite table. Votre interlocuteur sera ainsi moins éloigné de vous et vous pourrez le comprendre beaucoup mieux. En outre, gardez le contact visuel, restez attentif aux mimiques de votre interlocuteur et suivez les mouvements de ses lèvres. »

Choisissez le bon accessoire

Vous participez souvent à des réunions animées au travail ? Vous faites souvent du vélo et, à la longue, vous n’entendez plus que le vent, même lorsque les personnes qui vous accompagnent crient ? Parfois, ajouter l’accessoire adéquat à vos appareils auditifs peut se révéler pratique. « Le Roger Select, par exemple, est un petit microphone que vous posez au centre de la table, au restaurant ou pendant une réunion », explique Franciska Danneels. « Le microphone établit automatiquement la liaison avec vos appareils auditifs, de sorte que vous entendez la voix de vos interlocuteurs directement dans vos appareils. Lorsque vous faites du vélo ou que vous êtes au marché, le Roger Clip-On Mic s’avère très utile. Il s’agit d’un petit microphone que votre interlocuteur peut fixer sur son col, afin que sa voix parvienne directement dans vos appareils auditifs. » Certains accessoires vous donnent également droit à un remboursement, conclut Franciska, comme vos appareils auditifs. Toutefois, dans ce cas, ce n’est pas votre mutualité qui intervient, mais le Service PHARE (Bruxelles) ou l'AVIQ (Wallonie), pour autant que vous remplissiez les critères. Ou Actiris, le FOREM ou ADG, si vous avez besoin d’un accessoire pour mieux exercer votre métier.

« Vous devez garder à l’esprit que le bruit de fond constitue toujours un défi, même pour les personnes qui entendent normalement. »

Vous avez une question ? Votre audicien vous répondra avec plaisir.

Partagez ce magazine